..



Le Babiroussa

Il l y a des jours où, vraiment, je me dis qu'il y en a qui ont de la chance, et d'autres qui n'en ont pas. Regardez-moi, avec la tête que j'ai, dans quelle catégorie me mettriez-vous?

Croyez-moi, la vie n'est pas toujours simple. Prenez mes dents. Celles du bas, je ne dis pas, elles me gênent un peu mais au moins, elles poussent dans le bon sens. Celles du haut, par contre sont mon cauchemar. Elles poussent à l'envers! C'est étonnant, mais c'est surtout affreusement gênant, car où croyez-vous qu'elles vont ces canines? Dans mon palais! Oui, Monsieur, elles me transpercent le palais à mon adolescence pour ressortir en plein milieu de mon groin!


Après, elles ne s'arrêtent plus de pousser en se courbant méchamment vers l'arrière. Et, quand la vieillesse arrive, si on n'a pas eu la chance de se les casser, cela devient terriblement angoissant. Vous voyez vos propres canines se rapprocher de jour en jour de votre crâne, qu'elles finiront par transpercer!
Que voulez-vous faire, il n'y a pas un seul orthodontiste digne de ce nom par chez nous.

Comment séduire les femelles avec une trogne pareille? Elles, elles s'en fichent, elles n'ont pas ce problème de dents. Quand , par chance, vous en trouvez une prête à vous accepter, à tous les coup, voilà un autre mâle pour vous la disputer! Si au moins ces satanées dents pouvaient servir à effrayer le concurrent, ou à le rosser. Rien du tout! Elles sont bien trop fragiles. Nous, les babiroussas, on se bat debout à coup de sabots, dans une sorte de boxe franchement ridicule.

Et si ça ne suffisait pas, nous sommes pourchassés par les braconniers, qui en veulent à nos dents (si ce n'était que ça, ça ne me gênerait pas) et à notre viande. Alors nous sommes obligés de nous cacher dans les forêts humides et boueuses, pendant qu'il y en a qui se font dorer la pilule sur les plages, sous les cocotiers. Et nous, on adore les noix de coco..


 

Professeur Noyau

Babyrousa babyrussa
mammifère Perrisodactyle
famille des suidés
Il vit  en Indonésie.
Il a la taille d'un porcs à longues pattes.
Il se nourrit d'insectes, de fruit et de larves, de feuilles.
Il mène une vie diurne solitaire ou en petits groupes



Le journal


Découvrez Drosophile, le journal de l'UTlP
Abonnez-vous
télécharger le numéro 1


L'université de Trou-les pommes       le professeur Noyau    usage des images     écrivez-nous