..



Le fourmilier à la langue bien pendue

Vous me connaissez? Non? ... Ca ne m'étonne pas, personne ne cause jamais de moi. Pourtant, j'ai toutes les raisons d'être une célébrité.
Tout d'abord, il y a mon allure. Les ignares me prennent pour un hérisson ou un bête porc-épic, alors que ce sont eux les usurpateurs! Ce sont eux qui ont honteusement copié mon stratagème de défense. Comment le sais-je? Il suffit de regarder une généalogie des mammifères. On y lit que les premiers d'entre eux furent les monotrèmes, apparus il y a plus de 200 millions d'années. Or, moi, JE SUIS un monotrème! Donc, c'est à moi que revient la primauté des épines sur le dos!
Au fait, savez-vous ce que c'est qu'un monotrème? C'est un mammifère qui pond des oeufs. Parfaitement! Ma maman m'a pondu et m'a couvé, moi et mon frère, bien cachée au fond de son terrier.
Quand nous sommes nés, ou plutôt éclos, nous nous sommes précipités sur son ventre chaud et soyeux où coulaient des gouttes de bon lait bien nourrissant Même le lait, c'est nous les monotrèmes qui l'avons inventé!



Mais il n'y a pas que ça. Vous avez vu mon nez? Une sorte de petite trompe toute raide mais extrêmement sensible. Avec ça, je peux détecter la moindre fourmis à vingt pas. Dès que j'ai repéré une fourmilière ou une colonie de termites, j'y fais un grand trou, d'un bon coup de griffe et slurp! Je me délecte de ces petites bestioles. Entre nous, je préfère les termites, elles ont un goût plus doux.
Pour les pêcher, je suis parfaitement équipé. Ma langue peut faire presque vingt centimètres de long. Elle est toute collante et couverte de fines épines. Pas une bestiole ne peut y échapper. C'est tellement pratique, que j'ai été copié-une fois de plus!- par beaucoup d'autres, et en particulier ce prétentieux de tamanoir, avec sa queue en panache ridicule.

Mes repas, je les prends tantôt le jour, tantôt la nuit. Cela dépend du temps, en fait. Je suis un peu frileux et je crains la chaleur. aussi, j'adapte mes horaires à la météo. Et si jamais on me dérange pendant mes promenades, Hop! En trois coups de griffes, je disparais dans la terre.
Professeur Noyau

Tachyglossus aculeatus
Monotrème (groupe ne comprenant que trois espèces, l'ornythorynque et deux échidnés)
Il vit en Australie et en Papouasie-Nouvelle Guinée.
il mesure une quarantaine de cm, pour 6 kg.
Il se nourrit d'insectes et de vers.
C'est un solitaire qui vit aussi bien dans les forêts tropicales que dans des régions arides.



Le journal


Découvrez Drosophile, le journal de l'UTlP
Abonnez-vous
télécharger le numéro 1


L'université de Trou-les pommes       le professeur Noyau    usage des images     écrivez-nous